Raid’Apte 3-4 et 5ème au Raid de St Martin des Noyers 9.09.2018

Raid’Apte 3-4 et 5ème au Raid de St Martin des Noyers 9.09.2018

C’est une arrivée groupée pour Raid’Apte avec une équipe sur le podium !
3 équipes engagées sur ce raid, très exigeant cette année. Départ donné à 10h et arrivée vers … 17h pour les Raid’Apte avec 55 km environ au compteur.

Le tir à l’arc, la dernière épreuve, départagera le classement de nos équipes. En tout cas bravo aux Raid’Apteurs ! On est tous raid, on est tous Raid’Apte :

  1.  Les Echappés de Mélusine
  2.  Raid’Yon
  3.  Raid’Apte 2 (Ludo, Rémi et Flo)
  4.  Raid’Apte 3 (Fab et Romain)
  5.  Raid’Apte 10 (Christophe, Fabrice et Aurel)

Résumé rapide de cette épreuve, surpassée par les Mélusines (1h30 d’avance sur les 2ème), vu par Romain :

  • Trail de départ trop rapide. (13,5km/h sur les 3,3 km)
  • CO plutôt bonne, malgré une grosse erreur tactique (on n’a pas vu le traçage sur la A), et en plus on fait un traçage approximatif. Bon et puis j’ai testé la CO en mode lapin avec Fabien : c’est simple, je ne l’ai jamais rattrapé, et j’ai fini par lui donner le carton de contrôle à la fin 😉
  • Trail suivant et bike and run : OK, même si je sens Fabien qui ralenti sa foulée pour m’attendre.
  • Canoë bien passé et pas de crampes à la fin. On se rend compte que l’on est 4ème, et que les 3ème sont à 30’’.
  • Run and bike retour bien géré (Fab a davantage couru)
  • CO mémo rapide.
  • VTT itinéraire encore plus rapide : on double les 3ème de RAPV ; ils nous redoublent ; on se tire la bourre)
  • CO suivante : le tournant du Raid : je descends du vélo et je dis à Fab que je ne me sens pas bien, envie de vomir. Il était 14h et on était à un ravito. Je mange donc salé : saucisson et fromage. Au moment de partir sur la CO, le malaise me reprend, la tête qui tourne et mal au ventre. Incapable de courir, Fab part faire la CO. Il me rejoint (tout pointé), je vomi, et on repart.
  • VTT itinéraire : finalement ça roule, on roule avec les RAPV, qui eux aussi ont un partenaire dans le dur (malaise aussi). On fera finalement tout l’itinéraire ensemble pour attaquer la dernière CO.
  • Dernière CO : le malaise me reprend, impossible de courir. Fab part faire la CO. Comme je n’ai pas pu l’aider, il avait aussi tout donné, et pointe toutes les balises à un petit rythme. Les courlish, les raid’yon nous passent devant et les 2 équipes Raid’Apte aussi.
  • Dernier VTT road book, on termine comme on peut derrière les raid’apte.
  • Tir à l’arc : Fab, énorme, nous enlève 1’30 de temps.

Conclusion : Raid difficile cette année avec une grosse chaleur. Et on a été trop gourmand au début : rien ne sert de courir, il faut partir à point.

Prochain raid, dimanche prochain avec Fabrice pour la VTT’O de l’Antimoine. (J’espère qu’il fera moins chaud), et je pense que je vais en garder sous le pied au début)

By | 2018-09-12T16:43:43+00:00 12/09/2018 - 16:43|Compte Rendu, Section Sport Nature|0 commentaire

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.