Euskal Trail 2017

Euskal Trail 2017

Résumé :
3 équipes Raid’apte au départ de cette 20 ème édition, et une équipe Guilloteau (Fabien/Nadège) avec Rando Raid ; tous inscrits au trail gourmand 2x25km.
Malheureusement Nadège s’est blessée au pied, et ne pourra pas partir : Fabien fera la course en solo.
1 équipe Raid’Apte au départ de la Neska Trail (course 100% féminine) avec Laure.

Paysages magnifiques, superbe météo, très bonne ambiance, VVF au top, piscine très appréciée, course difficile mais gérable, bénévoles sympathique… Super WE
Toutes les équipes Raid’Apte en finisher !

A noter la belle perf d’Anthony, le partenaire de Dany, qui termine malgré sa grosse blessure au genou lors de sa prépa.

Spécial dédicace pour les Maudet, qui n’ont pas pu s’inscrire, faute de place. Un grand merci, pour avoir géré la résa du VVF.

Trail Gourmand 2×25 km – Classement sur 660 équipes :

  • 162ème en 7h17’38 Fabrice/Romain (J1 en 3h31 et J2 en 3h47)
  • 181ème en 7h24’45 Seb/Christophe (J1 en 3h44 et J2 en 3h41)
  • 301ème en 8h12’35 Dany/Anthony (J1 en 4h05 et J2 en 4h07)
  • Fabien en solo, terminerai 7ème en 5h06’15 (mais tout seul, il est Hors Classement)

A noter l’énorme perf des Chevoleau, nos voisins de Rando Raid 85, qui terminent 6ème en 5h05’06

 

Neska Trail 8kms – Classement sur 146 équipes :

  • 92ème en 1h28 (64ème senior femme) Laure et sa partenaire Katy.

 

Résumé plus en détail, vu de l’intérieur par Romain :
L’avant course :
Départ jeudi matin d’Aubigny à 7h avec Christophe, Fabrice, Romain, Dany, et Anthony le beau-frère de Dany. En même temps, Seb et Laure partent dans leur voiture avec toute sa famille des Clouzeaux. Et les Guilloteau partis en amoureux, nous rejoindront direct sur place. Mais mauvaise nouvelle, Nadège s’est blessée au pied et ne pourra pas participer. Ce qui veut dire que les Guilloteau seront Hors Course. Fabien partira quand même tout seul.

Arrivée vers 14h, nous avons pris nos marques : visite du village départ, bières en terrasse… ah oui, et retrait des dossards. Ensuite petite piscine au VVF pour bien se préparer… Et oui, c’est comme ça, le réconfort avant l’effort. Bon, vers 20h, le stress commence à monter (prépa des sacs, et couchage pas trop tard)

La course J1 :
Fabien prend la première vague pour un départ à 7h30 à Urepel. Seb/Christophe et Fabrice/Romain prendront la 2ème vague à 8h30, et Dany/Anthony la 3ème à 9h30.
Dès le départ, on commence par une grosse montée : notre équipe (Fabrice/Romain) suit le rythme, et on voit de suite que Seb et Christophe partent devant. Au 2ème ravito, on les voit partir quand nous sommes juste arrivé : plutôt rassurant, on est pas si mal. On prend le temps de bien se ravitailler et on repart. Et c’est là que la course se joue, une grosse montée nous attend, et avec Fabrice on a joué à la tactique des cyclistes du tour de France : on a collé les groupes devant nous, puis doublé pour rattraper les suivant, récup en restant dans le groupe, puis doublé pour rattraper les suivant… Et d’un coup, on rejoint Seb et Christophe. Et dans notre euphorie, on continue et on les double. On fait un 3ème ravito rapide, et on repart. Contre coup de cette euphorie en haut de l’avant dernière montée (et pourtant Fabien nous avait prévenu : attention à l’euphorie, il faut garder du jus). Petite pause pour Romain, et ça repart doucement : d’autant plus que la douleur au genou se réveille. On déroule on va dire tranquille jusqu’au dernier ravito en haut de la dernière montée. Et le plus dure arrive : 5kms de descente avec du coup un gros mal au genou. Je commence par oublier les bâtons de Fabrice au ravito : petit demi tour… Et c’est parti pour 5 kms de dur. Ca fait mal ces descentes, mais je serre les dents. Ce n’est vraiment qu’au km 22 où c’était dur. En plus on croisait plein de groupe sur le côté (mal aise, tombé, entorse, crampe…) pas de quoi se rassurer. Mais je tiens bon, avec Fabrice qui me motive. Arrivé en bas, ouf. Quoique j’avais tellement donné dans cette descente que je sentais les crampes arriver. Le dernier km de plat a été terrible : 8km/h pas plus… je ne pouvais pas faire mieux. Et enfin l’arrivée, avec les applaudissements du public, le soulagement. Seb et Christophe nous rejoindront 13 minutes après. On est content, on termine la course et on est devant Seb et christophe ;-). Par contre, contre coup, je reste 1heure au ravito de l’arrivée assis sans pouvoir me lever. Dur dur.

Le repas Gourmand du vendredi soir :
C’est quand même aussi pour ça qu’on est venu : pour ce repas ! Effectivement, quel repas ! Un repas typique à ne pas manquer. Difficile de ne pas se lâcher, tout est bon ! Mais attention à ne pas trop manger ni boire, pour pouvoir repartir demain matin.

La course J2 :
Avec le classement de la veille, on prend la première vague avec Fabien, et Seb et Christophe pour un départ à 7h30 en haut de Urepel. Dany/Anthony prendront la 2ème pour un départ à 8h30. Dès le départ, on choisi de partir tranquille pour voir où en est mon genou. On est les derniers de cette vague de 400 coureurs. Mon genou me fait mal dès le début, et je me dis que ça va être long. Fabrice me regarde pas trop, et je fais l’effort. Heureusement, il y a beaucoup d’arrêt dû au bouchons ; ça fait du bien. Et le premier ravito arrive au bout de 5km. Par contre, dès la reprise, on a monté, et la douleur est partie. Je comprend vite que c’est uniquement les descentes qui me font mal. Je gère donc la course pour me réserver pour la dernière descente qui sera encore plus pentue que la veille. Je sens Fabrice soulagé de me voir pas si trop mal. Seb et christophe ont choisi aussi d’assurer et font la course en queue de vague. Par contre ils ont la caisse ; ils peuvent envoyer. Seb ne se serre même pas de ces bâtons, et ne fait que parler : il est en forme ! Même pendant la dernière grosse montée, ils n’envoient pas. Je fais l’effort de rester derrière. Ce n’est qu’au dernier ravito que la course peut changer entre nos 2 équipes. Seb et Christophe ne restent pas trop longtemps et partent. Moi et Fabrice restont plus de temps, et on repart dèjà avec 2 minutes de retard. Fabrice me motive, et c’est parti pour ces terribles 5 km. Au loin, on les aperçoit : je prend le temps d’intervalle, et bim : 3 minutes. On les aperçoit encore un peu au loin 5 minutes après, et bim : plus de 4 minutes d’écart et il reste encore 3 km à descendre. Ca va être chaud, et je ne peux pas avancer plus vite : au contraire, je fais quelques pause pour soulager le genou. Mais faut avancer, alors j’avance en gueulant (T’as pas mal ! Allez ! ) Et finalement, j’ai réussi à aller en bas. Par contre, changement de la veille, j’ai la caisse pour la course de plat : il reste environ 500m ; et avec Fabrice, on envoie tout ce que l’on peut pour diminuer notre écart avec Seb et Christophe (on avait 13 minutes d’avance au départ, et 9 minutes au km 22). On termine à fond, sous les encouragements de Fabien/Nadège et quelques Rando Raid 85. Génial ! On termine ! Et on apprend en plus que l’on sera devant Seb et Christophe à 6 minutes. Une paille sur 50 km en montagne. Ravi, on va pouvoir décompresser. Ravito final, un tour de cryothérapie dans le torrent, encouragement de Dany/Anthony qui terminent aussi !

L’après course :
Arrivé au VVF, on se fait un plat de pâtes, et c’est parti pour l’apéro… à 15h… Normalement, c’était petite sieste au programme, mais l’apéro a pris le dessus. « On refait le match ! » avec Fabrice, Dany et Anthony. Bonne ambiance ! Christophe nous rejoins après sa sieste (et oui, l’expérience parle pour Christophe, il a fait le choix de la sieste). Allez Christophe, un petit Ricard ? Oh non, … bon, juste une anisette. Quelle volonté ;-). C’est ensuite que le président Fabien nous rejoins aussi : à priori, on nous entend. Et il prend aussi l’apéro. Ensuite, un petit tour à la piscine, un rosé à la main. Et il faut déjà préparer la soirée barbec avec tous les Raid’Apte. Fabien/Nadège nous rejoindront après leur traditionnel repas Rando Raid 85 à St Jean pied de Port. Du coup, pour résumer cette soirée barbec : comme Rémi le dit si bien : ON EST TOUS RAID APTE !!!

 

By | 2018-02-21T23:17:15+00:00 6/06/2017 - 23:07|Compte Rendu, Section Sport Nature|0 commentaire

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.